Tout savoir sur l’isolation phonique d’un logement

Posté le 16/11/2022 09:00

Vous souhaitez rénover votre logement et en profiter pour en améliorer l’isolation acoustique ? Voici toutes les informations à retenir sur le sujet.

Comment réaliser l’isolation phonique d’un mur ?

isolation phonique mur

Pour isoler phoniquement vos murs, deux solutions s’offrent à vous :

  • Le doublage du mur avec l’installation d’une ossature bois ou métallique sur lequel sera installée un isolant en panneau. Cette structure ossature + isolant sera recouvert d’une plaque de plâtre.
  • L’installation de panneaux composés d’un isolant et d’une plaque de plâtre à venir poser directement sur le mur.
  • L’installation de panneaux décor acoustiques en feutre qui va absorber les ondes sonores.

Comment réaliser l’isolation phonique d’un plafond ?

Pour isoler un plafond, la solution la plus efficace est de poser un sous plafond (aussi appelé plafond phonique). On reste ici sur le même principe que pour l’isolation des murs, à savoir la pose d’une ossature métallique au plafond qui accueillera des panneaux isolants ou des dalles isolantes.
Dans les constructions anciennes, on peut envisager de déposer le plafond et d’installer de la laine de verre entre et sous les solives du plancher, puis de réaliser un plafond phonique.

Comment réaliser l’isolation phonique d’un sol ?

Pour les constructions neuves, il suffit de prévoir la pose de dalles flottantes (une couche d’isolant + une dalle béton) avant l’installation du revêtement.

En rénovation, il est bien plus difficile d’isoler phoniquement un sol puisque pour poser ces dalles flottantes, il faut non seulement enlever le revêtement déjà existant mais aussi gérer la surépaisseur (avec l’obligation de recoupe des portes pour s’adapter à l’élévation du niveau du sol). On peut envisager en alternative le changement du revêtement existant par un revêtement qui limite le bruit comme le sol PVC ou la moquette (mais le résultat ne sera jamais aussi efficace qu’une vraie isolation phonique) ou encore la pose d’un sous-couche en liège désolidarisée du parquet.

isolation phonique

Comment améliorer l’isolation phonique des fenêtres ?

Pour améliorer l’isolation phonique de vos fenêtres, pas besoin d’investir dans des modèles à triple vitrages (qui ne font pas mieux pour l’isolation acoustique). Tournez-vous plutôt vers du double vitrage à très hautes performances, à savoir des fenêtres à double vitrages asymétriques ou des modèles à double vitrages feuilletés.

Pour vous aider à faire le bon choix, vous pouvez vous aider de certains labels et certaines normes qui certifient les performances acoustiques des fenêtres :

  • Le label CEKAL, qui classe les vitrages de AR1 (le moins performant) à AR6 (le plus performant).
  • La norme Acotherm, qui classe les vitrages de AC1 (le moins performant) à AC4 (le plus performant).

Comment améliorer l’isolation phonique des portes ?

Il est possible de remplacer une porte par un bloc-porte acoustique (une porte isophonique) qui permet une réduction de bruit pouvant aller jusqu’à 30%. Cette porte isophonique doit être associé à un joint qui garantit l’étanchéité phonique et une plinthe réglable qui vont permettre la réduction de bruit.

Isolation phonique : quels matériaux choisir ?

Au niveau du choix du matériau pour l’isolation phonique, on se tourne en général vers les laines minérales (laine de roche, laine de verre) ou les laine naturelles / biosourcées (laine de chambre, ouate de cellule, laine de bois).

Les laines minérales offrent un très bon rapport/qualité prix ainsi qu’un bon compromis entre isolation phonique et thermique.

En ce qui concerne les laines naturelles/biosourcées, la laine de chanvre et la ouate de cellulose (un des meilleurs isolants phoniques) offrent d’excellentes performantes en isolation phonique tout en étant écologiques.

Quelles aides pour l’isolation phonique ?

Il n’y a pas d’aides spécifiques pour l’isolation phonique mais les aides à la rénovation énergétique peuvent financer les travaux d’isolation phonique associés aux travaux d’isolation thermique (vous faites ainsi d’une pierre deux coups). On retrouve ici les aides à la rénovation classiques : MaPrimeRénov’, Eco-PTZ, CEE, TVA à taux réduit, le chèque énergie…
Une aide spécifique existe cependant pour l’insonorisation d'un logement proche d'un aéroport.

Vous avez un projet de rénovation de maison à Versailles et ses environs ? N’hésitez pas à nous contacter. En tant qu’assistant maître d’ouvrage (AMO), nous sommes là pour vous accompagner tout au long de vos travaux.